Disciplines

JUDO : littéralement : voie de la souplesse

L’entraînement au sein du CLAM, a conservé presqu’ intact, le message de son fondateur Jigoro Kano.
Il faut beaucoup de répétitions et de connaissances techniques pour faire que le judoka, amène son partenaire au point limite de son déséquilibre et sache exploiter cet avantage.
Cela implique aussi une force mentale qui est l ‘apanage du pratiquant de haut niveau.
Le randori (application libre), est ludique et éduque les deux adversaires à développer, au delà de la technique ,la volonté d’aboutir.
Outre le fait qu’il soit « le sport pour tous par excellence », il est devenu, ces dernières années: « Sport olympique » et stimule accessoirement le jeune champion en quête de dépassements et de résultats.
Son code moral, extrait du Bushido apprend aux judokas de tout âge :respect, sens de l’honneur, amitié, contrôle de soi, sincérité, modestie, politesse, courage, et s’identifie à celui du fondateur:

 

JUDO =meilleur emploi de l’énergie